Née à Marseille, Mireille Bourgeois y entame sa formation de danseuse auprès de Denise Casanova et ensuite, à l’Opéra Municipal, auprès de Pedro Consuegra.

Roland Petit l’engage au Ballet National de Marseille en 1975. Jusqu’en 1981, elle s’y verra confier les rôles principaux dans entre autre « Coppelia », « Casse-Noisette », « Pink Floyd Ballet », « Notre Dame de Paris », « Le Jeune Homme et la Mort »... et aura pour partenaires de brillants danseurs tels que Jean-Charles Gil, Luigi Bonino, Denys Ganio, Rudy Bryans …

En 1981, elle est engagée, tour à tour, comme danseuse Etoile, au London Festival Ballet sous la direction de John Field puis de Peter Schaufuss, au Northen Ballet Theater sous la direction de Christophe Gable et au Birmingham Royal Ballet qu’elle quittera en 1991, sous la direction de Peter Wright. Dans ces trois ballets prestigieux, elle dansera tous les grands rôles du répertoire classique avec pour partenaires Peter Schaufuss, Rudolf Noureev ou encore Jospeh Cipolla.

De 1991 à 1992, animée par le désir d’enseigner, Mireille Bourgeois suit une formation à la Royal Academy of Dancing dont elle obtient le diplôme de Professeur de Danse. Sa brillante carrière et son diplôme britannique la dispensera de passer le Diplôme d’Etat en France.

Enseignante à l’Académie Cité Véron, au Studio Center et à l’A-I-D à Paris, elle intègre l’équipe pédagogique de l’Ecole Nationale Supérieure de Danse de Marseille en 1993. Elle y enseigne la danse classique dans tous les cycles et prépare les élèves au Prix de Lausanne.
Parallèlement, elle est invitée à donner cours à la Scuola di Danza à Turin et au Ballet d’Europe/JC Gil.
  • MireilleBourgeois
  • Professeur de danse classique
Directeur : Omar Taiebi